top of page

NOS PUBLICATIONS

  • Photo du rédacteurfondationmshaiti

Ecole Communautaire Léa Kokoye, l'histoire


Le Collège la Promesse Évangélique s’est effondré le 7 novembre 2008 à Nerette. Une centaine de morts et plus de 150 blessés ont été dénombrés. C’est l’une des dates les plus sombres dans l’histoire de la commune de Pétion-Ville.

Suite à ce drame, le terrain qui est la propriété de l’État haïtien est resté vacant pendant longtemps, des petits commerçants de la zone l’utilisaient pour écouler leurs produits pendant la journée et le soir on ne sait quelles activités illicites qui s’y déroulent.

Des riverains de la zone, faisant partie de KOREN (Konbit pou rekonstriksyon Nerette) ont rencontré les responsables de la FMAS et leur ont fait part de leur volonté de construire une école sur le terrain laissé vacant. La fondation a favorablement accueilli cette initiative et s’est mise aussitôt à la recherche de partenaires pour financer ce projet. Finalement, 32 000 dollar us ont été obtenus de l’USAID qui a permis de financer le cout de la construction.

L’École Communautaire Léa Kokoye a été inaugurée le 18 octobre 2011. Le bâtiment a été construit selon les normes avec des salles de classe spacieuses construites en bois avec des toitures en tôle galvanisée, une cour de récréation bétonnée, un bureau qui sert de direction et des toilettes.

L’établissement scolaire durant ses premiers mois a été administré par la fondation avec l’appui de l’Organisation Kenbe Fem de la Belgique qui prenait en charge le salaire du personnel. À la suite des démarches auprès des responsables de l’État depuis 2014, les professeurs de l’école sont payés par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP). Actuellement, l’école n’est plus administrée par la FMAS mais elle a quand même un représentant dans le staff qui administre l’école.

M. Jackson Germain, directeur de l’école est entouré d’un corps professoral chevronné et expérimenté et d’un comité de parents. Les 125 enfants qui fréquentent l’école gratuitement sont pour la plupart des enfants nécessiteux et vulnérables qui vivent à Nerette ou les quartiers environnants. Grâce à l’appui de Food for the Poor, ils reçoivent régulièrement de la nourriture sèche.

Le nom « Léa kokoye » a été choisi pour mettre en valeur le personnage principal d’un des plus grands lodyans de Maurice Sixto. Léa Kokoye a été une enseignante, donner le nom de ce personnage à un établissement scolaire est tout à fait légitime, d’autant plus que l’éducation occupe une place prépondérante dans l’œuvre de Sixto. Le nom a été choisi conformément à la volonté de Maurice Sixto qui eut à déclarer en 1983: « Je voudrais tout simplement qu’on crée des écoles pour jeunes filles aux quatre coins d’Haïti, des écoles techniques, modernes des écoles Léa Kokoye ».

Aujourd’hui, L’École Communautaire Léa Kokoye fonctionne bien, les enfants sont épanouis et reçoivent une éducation de qualité mais la gestion de l’école est couteuse et les moyens manquent cruellement. Nous faisons appel à toute âme de bonne volonté qui veut se joindre à nous pour renforcer ce qui existe déjà de cette école

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


CONTACTEZ_NOUS

#28, Rue Gabart, Pétion Ville, Haïti 

info@fondationmauricesixto.org
+509 3449-3583 / 718-355-8201

Success! Message received.

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube
bottom of page