NOS PUBLICATIONS

  • fondationmshaiti

200 femmes consultées gratuitement au Marché Salomon

Mis à jour : 1 août 2019


L’œuvre de la Fondation Maurice A. Sixto se forge depuis 13 ans en Haïti. Accompagner les enfants en domesticité, leur offrir un espace pour se recréer et recoudre l’espoir d’un meilleur lendemain. Pendant son parcours, la fondation a aussi embrassé la lutte des femmes. Un refuge pour les enfants victime de maltraitance, une tribune pour défendre la cause des femmes. En collaboration avec la Fondation Zafè Fanmi, Zafè Lajenès et l’Association Haïtienne des Étudiants en Médecine, ils campent une journée de consultation gratuite au Marché Salomon.

Treize ans n’est pas treize jours, dirait une grand’mère haïtienne pour signifier l’importance de toutes ces années de travail, l’endurance et l’audace qu’il faut pour continuer à défendre une cause que souvent l’on croit perdu d’avance. La Fondation Maurice A. Sixto a vu le jour en 2004 avec l’objectif d’attirer l’attention sur ce fléau qu’est la domesticité des enfants en Haïti. Aujourd’hui près 400 000 enfants en sont victimes d’après un dernier sondage du MAST (Ministère des Affaires Sociales et du Travail). Avec ses maigres moyens, car les bailleurs se font rares et le gouvernement est quasiment absent, la fondation replace des enfants dans leurs familles initiales, ouvre l’école Léa Kokoye pour accueillir les plus démunis et sensibilise sur la violence faite aux femmes.


Trois organisations autour d’une journée


Dans l’idée d’être proche des femmes et de les soutenir, la Fondation Maurice A. Sixto, en collaboration avec la Fondation ‘’Zafè Fanmi, Zafè Lajenès ‘’ de Bricks, chanteur de Barikad Crew et l’Association Haïtienne des Étudiants en Médecines (AHEM) ont joint leurs forces pour offrir cette journée de consultation à la population. L’Association Haïtienne des Étudiants en Pharmacie rejoindra le projet en cours de route.

C’est la deuxième édition de la clinique mobile, nous confia madame Gertrude Séjour, directrice de la Fondation Maurice A. Sixto. La première édition a été organisée dans la ville des Gonaïves. Madame Séjour avoue que la motivation pour lancer la deuxième édition est venue du constat que la santé de la population est laissée entre les mains de n’importe qui. Selon elle, les gens se procurent et s’administrent des médicaments comme bon leur semble, sans se soucier des risques encourus. Avec leurs collaborateurs, ils visaient surtout un endroit où il y a une grande affluence et le marché Salomon fut l’endroit idéal pour organiser un tel évènement.

Une journée de consultation 


La journée de consultation commença très tôt ce dimanche 26 mars. Des femmes, des hommes et des enfants ont grandement profité de l’occasion. L’équipe médicale était composée de gynécologues, de pédiatres, d’urologues et d’ophtalmologues, tous motivés par le désir d’offrir une consultation fiable et gratuite. Après les consultations, la pharmacie, sans aucun frais, exécutait les prescriptions. Une partie des médicaments était une donation de Prophalab, institution spécialisée dans les produits pharmaceutiques.


Une journée réussie, selon les organisateurs de la clinique mobile. Le chanteur Bricks affirme qu’il a toujours été motivé par le souci d’aider les autres et ce sentiment l’habite toujours. A côté de sa carrière musicale, il a mis sur pied sa fondation ‘’Zafè Fanmi, Zafè Lajenès’’ pour longer le bras aux plus faibles. Jean Duvenic, vice-président des affaires externes de l’Association Haïtienne des Étudiants en Pharmacie et Laury Joseph, coordonnatrice d’une structure faisant partie de l’Association Haïtienne des Étudiants en Médecine, ont tous les deux abondé dans le même sens. A cœur joie, ils ont donné un peu de leur temps et de leur savoir-faire pour une cause qui en vaut la peine. 202 femmes, hommes et enfants ont bénéficié de cette journée. D’autres projets et d’autres collaborations sont en gestation, affirme la directrice de la Fondation Maurice A. Sixto, Gertrude Séjour.

Copyright © 2019 Fondation Maurice A.  Sixto