NOS PUBLICATIONS

  • fondationmshaiti

Clôture du projet ‘’Jeux Traditionnels, Environnement, Eau, Ecologie et assainissement’’

Comme c’était déjà annoncé, la clôture du projet qui consistait à apprendre aux participants à jouer tout en comprenant les grands thèmes lies a l’environnement, l’écologie, l’eau et l’assainissement - s’était fixée pour le 7 septembre dernier. Une journée de samedi remplie d’activités récréatives de toutes sortes où les participants ou bénéficiaires du projet venaient se rencontrer pour une dernière fois. C’était aussi une initiative pour évaluer le projet. Pour une telle journée, l’ambiance ne manquait.



Onze (11) heures environ dans la matinée, les activités démarraient déjà au sein des locaux de la Fondation Maurice A. Sixto (FMAS) avec des enfants, adolescents et jeunes âgés de dix-huit (18) ans au plus, qui étaient tous des bénéficiaires du projet. Des medias locaux dont Télé Guinen, Télé Superstar, Télé Pacific, le quotidien Le national se représentaient par leurs journalistes qui faisaient du reportage et qui avaient ensuite pris part à une collation. Et tout en restant cohérent au thème du projet, la rue était l’espace investi pour la réalisation des activités qui se révélaient à la fois récréatives et festives.

On occupait quasiment le périmètre de la rue Gabart compris entre les angles rue Rebecca et Aubrant. La gaieté, la joie, le divertissement étaient au rendez-vous. Les jeux se débutaient avec des séances de « chaise musicale » où les participants avaient fait montre leur esprit de compétition et de fair play. Tout suite après, s’était enchainé « le saut à la corde », type de jeu local traditionnel. Pendant environ des dizaines de minutes, bon nombre de ces jeunes des deux sexes, assoiffés de se recréer, s’étaient lancés à cœur joie à sauter.

Après avoir passé ensemble près de deux (2) heures de jeux, l’heure était venue de se prendre en photos avec le jeune chercheur Theophilo Jarbath, présentateur du projet. Et, tout en gardant l’atmosphère de festivité, l’animation musicale s’était succédée alors par le disc-jockey (dj) Waly. Des hits « musicaux » locaux avaient fait le plaisir de ces jeunes qui se défoulaient décemment et respectueusement. Quelques-uns exerçaient des pas de danses, certains d’autres jouaient au mimi-foot ou sautaient à la corde. Également, il faut mentionner la participation d’autres acteurs à cette activité entre autres, la prestation d’un tambourineur-chanteur très talentueux qui captait l’attention avec son enchaînement des chants traditionnels folkloriques et la performance très légendaire d’un manipulateur de toupis.


Sans oublier par ailleurs, l’enfant Jude, ce ‘’sujet autiste’’ de trois (3) ans qui, comme tout autre, se mêlait de l’ambiance; tantôt, il tapait au tambour tantôt il s’amusait aux côtés des autres.

Déjà trois heures dans l’après-midi, après avoir pris leurs plats chauds, deuxième collation pour la journée, les bénéficiaires se réunissaient dans l’enceinte de la Fondation Maurice A. Sixto (FMAS) pour assister à la séance de la remise des primes réservées à plus d’un. En fait, trois certificats préparés par la fondation, avaient été décernés à trois (3) jeunes pour leur régularité, leur performance et leur collaboration tout au long du projet. Ces derniers avaient reçu des propos de félicitations de la part de leurs pairs qui, eux également, témoignaient de leurs récompenses. Toutefois, tout n’était pas terminé. Si certains participants (les plus jeunes) allaient rentrer chez eux, d’autres avaient, en revanche, continué à s’amuser via le jeu jusqu’à la fin de l’après-midi.



CONTACTEZ_NOUS

#28, Rue Gabart, Pétion Ville, Haïti 

info@fondationmauricesixto.org
+509 3449-3583 / 718-355-8201

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube

Copyright © 2019 Fondation Maurice A.  Sixto