NOS PUBLICATIONS

  • fondationmshaiti

Lancement de la Quinzaine internationale Handicap et Culture

Mis à jour : 20 juin 2019



La 4e édition de la  Quinzaine internationale Handicap et Culture est officiellement lancée, en Haïti. Le thème retenu cette année : «L’art au service de la déconstruction sociale ».  Conférences, débats, animations culturelles, ateliers de peinture, de lecture, d’écriture, de chant, de danse et de théâtre, constituent le menu de cette activité traditionnelle qui aura lieu du 1er au 15 juin, à Port-au-Prince et dans deux villes de provinces : Jacmel et Gonaïves. En conférence de presse, le jeudi 23 mai 2019, à Alvares Resto Club,  les principaux organisateurs de cet évènement de portée internationale ont officiellement donné le coup d’envoi de cette manifestation socioculturelle et artistique, une initiative des Productions Théâtre Toupatou.  

« La Quinzaine internationale Handicap et Culture  aura un double objectif cette année », a déclaré le directeur  artistique des Productions Théatre Toupatou, Johny Zéphirin. Elle se veut d’abord et avant tout, un espace d’expression artistique et de rencontre culturelle inclusive. « Dans cet espace, toutes les formes de discrimination, de préjugés ou de stéréotypes sont totalement bannies, faisant ainsi place à l’art, symbole du beau, du bien et de l’esthétique », a clairement précisé le jeune metteur en scène. Aussi a-t-il recruté pour jouer aux côtés des acteurs confirmés, des personnes à besoins spéciaux. C’est le cas de Cindy Pierre-Louis, une non-voyante qui interprètera au cours de la Quinzaine « J’ai vengé la race », l’une des lodyans de Maurice Sixto, un lodyanseur très adulé du public haïtien.  

Johny Zéphirin a rappelé que la Quinzaine internationale Handicap et Culture participe de la dynamique de commémoration du centenaire de naissance de Maurice Alfredo Sixto. Une façon, selon lui, de rendre hommage à celui qui est  à ce jour considéré comme l’un des plus grands conteurs et humoristes haïtiens.

Côté programmation

A Port-au-Prince, où se déroulera la quasi-totalité des activités, tout comme les deux autres villes retenues, dans le cadre de cet évènement, le menu est copieux. Selon la chargée des relations publiques des Productions Théâtre Toupatou, Jeanne-Elsa Chéry, la toute première activité de la Quinzaine aura lieu à Jacmel, la Cité d’Alcibiade Pommayrac.   Du 27 au 31 mai, s’organise en prélude de cet évènement, un atelier de peinture destiné aux élèves de PAZAPA,  une école spécialisée dans la prise en charge scolaire des enfants sourds et trisomiques. Cet atelier sera animé par Francisco Silva et Max V. Dortilus, deux artistes peintres haïtiens  de renommée internationale. « Les œuvres qui découleront de l’atelier avec ces enfants seront exposées au public port-au-princien, le 6 juin prochain », a précisé madame Chéry.  

« La semaine suivante, un atelier de chant et d’expressions corporelles, se déroulera à l’intention des patients  du centre psychiatrique Mars & Kline, à Port-au-Prince », a informé la chargée des relations publiques. D’autres ateliers sur l’écriture de nouvelles, d’art théâtral ainsi que des spectacles pour enfants viendront agrémenter le programme.

Cette 4e édition se terminera le 15 juin prochain par un spectacle, payant cette fois-ci, à Yanvalou Bar Restaurant. Il réunira sur une même scène des artistes, tels Stéphanie Séjour (Tifane), Kebert Bastion et des acteurs, dont Cindy Pierre-Louis.

Notons que pour la Quinzaine internationale handicap et culture, les œuvres de Sixto,  professeur de littérature, écrivain, conteur et humoriste haïtien, né au Gonaïves le 23 mai 1919, seront valorisées. La Fondation Maurice Sixto qui porte le nom de celui qui s’est éteint le 12 mai 1984, est largement dans l’organisation de l’évènement, cette année. « Les thèmes qui seront traités au cours de cette quinzaine à Port-au-Prince, Jacmel et aux Gonaïves sont très importantes pour la Fondation. Nous y trouverons l’essentiel de l’âme des œuvres de Maurice Sixto, telles que, j’ai vengé la race – Tisentaniz – Léa   Kokoye », a déclaré la directrice de la Fondation, madame Gertrude Séjour. 


Copyright © 2019 Fondation Maurice A.  Sixto