NOS PUBLICATIONS

  • fondationmshaiti

Sensibilisation de masse au marché de Maniche et rencontre communautaire à « K-Ciel » aux Cayes

Pour ce mois de février la situation politique du pays a eu une grande influence sur notre travail de sensibilisation dans le Sud. En effet, notre calendrier habituel de travail qui devrait s’étendre sur 3 jours soit (du 4 février au 6 février), s’est vu écourté d’un jour. Nous avions eu une rencontre communautaire le 4 février dans la commune des Cayes à « K-Ciel » dans la localité « d’O Shiell », et le 5 février nous avons eu une sensibilisation de masse au marché de Maniche. Ayant dû faire face la veille du 6 février à une situation de tension pour des problèmes de Carburant et informer par des proches des éventuelles barricades déjà érigées sur certaines routes menant à Port-au-Prince, le Staff pour des raisons de sécurités à juger bon d’annuler notre journée de travail du 6 février à l’école Sémiramis Thélémaque. Ainsi, dans les lignes qui vont suivent, nous allons vous présenter un compte rendu de ses 2 journées de travail.


4 février 2019 / localité O Shiell/ Site K-Ciel/ Commune Cayes.

Plan du jour avec les Leaders Communautaire

v Sensibiliser les leaders communautaires sur l’impact de la maltraitance des enfants.

v Comment faire le référencement des enfants traumatisés identifiés dans les communautés à l’IBESR, AVSI ET ACTED

v Suivi des enfants referees

v Retraits des enfants du milieu de la maltraitance

v Demande d’un bilan psychologique pour chaque enfant maltraites

v Etablir un contact avec les parents ou tuteurs maltraiteurs pour une formation

v Etablir une fiche signalétique avec les informations personnelles et un résume des conditions sociale de chaque enfant.

À K-Ciel, dans le cadre de la sensibilisation des leaders communautaires sur l’impact de la maltraitance des enfants, nous avons répertorié deux cas, 2 enfants en situation de maltraitance par leur propre mère. Abandonnés par leur mère (Vesta Jn Pierre) à leur tante (Gertha Jn Pierre), nous avions recueillis les informations nécessaires pour un référencement à Avsi. Un Référencement qui pour le moment est toujours en attente vu les derniers évènements nous n’avions pas pu rentrer en contact avec la personne concernée pour suivi du dossier.

Noms, prénoms, âges, des enfants : Meriland Brillanka, 10 ans / pas scolariser

Youri Michon, 6 ans/ pas scolariser

Personne de contact : Dorvil Eliette, téléphone : 3843-8570

5 février 2019 / Site Marche Maniche/ Commune Maniche.

1-Présentation du personnel de la FMAS et les mobilisateurs de terrain

2-Succincte présentation de la fondation, d’ACTED et du projet

3-Définitions des thèmes clés : enfant, adulte, domesticité, maltraitance, restavèk.

4- Le système restavèk et ses conséquences

· Définition et perception de la domesticité infantile et juvénile

· Mode de fonctionnement et dénonciation contre la maltraitance

· Conséquences sur la victime en particulier et sur la société en générale

5- Vulgarisation des messages clés/ raisons

· Un enfant n’est jamais mieux élevé et traité que par ses parents/ enfants en domesticité font les pires formes de travail et ne vont même pas à l’école.

· Ne donnez pas votre enfant en domesticité/ ils sont souvent maltraités et abusés

· Ayez moins d’enfants / ainsi vous pouvez mieux subvenir à leurs besoins.

· Soyez des parents avisés et responsables/ travaillez dur pour élever et éduquer vos enfants.

6- Brève présentation des lois relatives aux droits de l’enfant

· Statut et privilèges de l’enfant dans tous les cas

· Cadre légal (référence aux conventions des droits de l’enfant).

7- Echanges/ recommandation/communication de numéro de téléphone d’urgence pour référencement de cas 511 : IBESR, FMAS : 3449-3583, ACTED aux Cayes 3701 5611 et 4781 3133.

N.B- une nouvelle technique est adoptée surtout dans les marches très vaste et est Baptisée technique de caravane, cette dernière nous permets avec divers déplacements stratégiques sur le site de toucher toute la superficie du marchés. Nous avions recueillis 6 témoignages dont 4 hommes et 2 femmes. Ses derniers sont des partages d’expériences de parents d’enfant placé en domesticité déçus, que leurs enfants aient été victime de maltraitance. L’une des intervenantes à partager avec nous toute les difficultés auxquelles elle a dû faire face pour récupérer son enfant maltraité placé en domesticités chez une cousine.



CONTACTEZ_NOUS

#28, Rue Gabart, Pétion Ville, Haïti 

info@fondationmauricesixto.org
+509 3449-3583 / 718-355-8201

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube

Copyright © 2019 Fondation Maurice A.  Sixto